Politique

Le jour d’après

L’une des plus belles conférences de François Asselineau, toujours aussi rigoureuse sur le plan intellectuel et avec quelques rappels historiques très émouvants. Vibrants ! Elle est aussi une réponse à une amie qui me demandait souvent ce qu’il ferait concrètement s’il était élu. Plus court que son programme présidentiel, cette conférence répond à cette question. Ceci dit, cette conférence a selon moi, quelque chose de plus que les précédentes. En effet elle se conclut sur une vision proche de ce que Sri Aurobindo évoque dans son ouvrage de sociologie politique « L’idéal de l’unité humaine » dans lequel il explique qu’au delà de toutes les vicissitude de l’histoire, la marche vers la réalisation de l’unité humaine est inéluctable. Il ajoute clairement que cette unité se fera par une libre association de nations libres et souveraines. UNE LIBRE ASSOCIATION DE NATIONS LIBRES ET SOUVERAINES ! ! ! Et bien, dans cette conférence, François Asselineau termine par la même analyse, le même objectif. NON, l’établissement d’un gouvernement mondial uniformisé à la sauce américaine, NON, l’abandon de nos souverainetés au profit de l’union européenne est tout sauf un progrès vers cette unité humaine. NON, vouloir retrouver notre souveraineté est tout sauf une attitude de facho ou de va-t-en guerre, n’en déplaise aux personnes prétendument spirituelles et pacifistes, dénuées de discernement politique ou même d’intuition qu’elles sont. Je souhaiterais que nous prenions la mesure de la gravité de la situation que nous traversons collectivement et que nous soyons moins indifférents à la calamité économique et sociale qui se déroule actuellement. Je souhaiterais que nous fassions aussi l’effort intellectuel d’écouter attentivement les analyses et les propositions de François Asselineau pour en sortir. Je souhaiterais comprendre pourquoi des personnes comme Pierre Hillard ou Etienne Chouard ne soutiennent pas publiquement François Asselineau. Je souhaiterais enfin que nous vivions une spiritualité incarnée dans la vie et que nous méditions le fait que le premier yogi d’envergure a se battre pour l’indépendance totale de l’Inde fut Sri Aurobindo. Quoiqu’il en soit, cette conférence est excellente et j’aimerais beaucoup beaucoup beaucoup que les partisans de l’Europe me disent leurs arguments car je n’entends que des slogans, des idées toutes faites qui ne résistent ni à l’analyse ni aux faits. Pour conclure, je reprends à mon compte cette phrase toute simple de François Asselineau dans cette conférence : la construction européenne, c’est un truc de dingo. Un grand merci à toutes celles et à tous ceux qui participent à ce mouvement de libération.

Image de prévisualisation YouTube

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 

Pas encore de commentaire.

Ajouter votre réponse

Etablissementlarochefoucauld |
Le defi de lili |
Agoodsweep |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | De la Grande Remise au VTC
| Ligikoegonaldia2015
| Davidracimora